top of page

                     CONFERENCE

                           ***

"Deux siècles d'aventures ferroviaires en France" par Claude Lyonnet - le 6 avril 2024 -

 

Contrairement à l'Angleterre, où l'on connait une véritable "railway mania", la France s'intéresse d'abord peu au train et accumule, de ce fait, un grand retard dans le domaine ferroviaire jusqu'en 1850.

On peut cependant relever que la première concession ferroviaire en France date du 26/02/1823 sous Louis XVIII !

Marc Seguin perfectionnera la machine à vapeur anglaise en la faisant passer de 16 à 30 km/ heure ! 

Les premiers trains de voyageurs se situent, en France, en 1831 entre Lyon et St-Etienne soit 58 km...

Napoléon III lui accorde par contre un vif intérêt, poussant la France à rattraper son retard.

Sous le Second Empire puis la IIIème République, le réseau de voies ferrées se développera intensément jusqu'à la première guerre mondiale. Des ingénieurs et administrateurs remarquables s'activeront à développer ce nouveau moyen de transport en commun ; citons dans le désordre, Baptiste Alexis Victor Legrand (père de l'étoile ferroviaire), les frères Pereire (ligne Paris - St-Germain-en-Laye en 1835) et les directeurs Raoul Dautry (de 1928 à 1937) et Louis Armand (de 1949 à 1958) dirigeront les chemins de fer français - nationalisés en 1937 sous le nom de S.N.C.F. - Ils connaitront un essor technique et commercial exceptionnel. 

De nouveaux services voient le jour : le wagon-restaurant (USA en 1868), le wagon-lit en 1876.

L'électrification du réseau commencera en France à compter de 1937. Les premiers autorails rapides sont dus à Ettore Bugatti après la crise de 1929.

 

La première ligne TGV en France, Sud Est Paris- Lyon,  sera inaugurée par François Mitterand le 22/09/1981.

Un petit cocorico : notre record mondial de 574 km/ heure détenu depuis 2007 sur la ligne TGV Paris-Strasbourg demeure français à ce jour !

Mont Cenis_SNCF_1871.jpg

Le Mont Cenis, tunnel transalpin inauguré en 1871

1er logo SNCF_1937.jpg
1937 : premier logo de la SNCF
bottom of page